POURQUOI "FUMÉ" ?

Il semble que le « Fumé » soit dû à la fine pruine grise dont les grains de sauvignon se recouvrent quand ils arrivent à complète maturité et qui forme un léger nuage au-dessus de la hotte à vendange.

Mais le nom « Fumé » pourrait également provenir de l'écran de fumée à travers lequel on a l'avantage de voir le monde, après quelques verres de ce noble cru.

Venez vite le découvrir !

 

LE POUILLY FUMÉ

UN VIN EXIGEANT

Ce vin blanc, sec, exprime sa typicité dans ces arômes de fumés si caractéristiques. Le goût de « pierre à fusil » acquiert ici ses lettres de noblesse dans sa plus grande complexité. Les différents climats et lieux-dits procurent au connaisseur une riche diversité.

Le Pouilly Fumé est de couleur or pâle avec des reflets verts. Sa gamme aromatique est variée avec des notes florales, fruitées et minérales.

En bouche, on y rencontre le genêt, le buis, les agrumes, mais aussi la rose, la noisette, la pistache ou le coing.

« C'est pour cela que le Pouilly Fumé est présent sur les meilleures tables de France et étrangères. »

Le Pouilly Fumé est apprécié à l'apéritif, il accompagne merveilleusement bien les crustacés, poissons, viandes blanches, volailles rôties et les fromages.

 
 

LE POUILLY-SUR-LOIRE

UN GRAND CLASSIQUE

Le Pouilly-sur-Loire est un vin blanc d'appellation d'origine contrôlée, produit sur la même aire que le Pouilly Fumé, mais avec un autre cépage. La surface représente 25 hectares avec le Chasselas. Ce cépage est apprécié pour sa légèreté et sa fraîcheur.

Il a trouvé sur cette rive de la Loire une implantation idéale : des sols kimméridgiens, sicileux et des terrasses sableuses.

« Plus tendre et plus léger, le Pouilly-sur-Loire est un vin convivial à partager entres amis »

Le chasselas offre ici des vins faciles à boire, gouleyants en raison de leur teneur en alcool modérée et de leur faible acidité. Ils n’en sont pas moins des vins de caractères, avec des différences gustatives sensibles selon les terroirs. Les arômes, d’intensité plutôt discrète rappellent souvent l’amande fraîche et la noisette. Ils se gardent deux à trois ans maximum.

 
 

Vin blanc fumé à Pouilly sur Loire dans la Nièvre (58)